Un an après la mise en place du Cocoa Farming Program en République Dominicaine - Rapport de visite

Lindt & Sprüngli_Sonya Albisser
Par Sonya Albisser
 

Comme le développement durable m'est également très chère, je souhaitais depuis longtemps constater par moi-même l'engagement de Lindt & Sprüngli sur le terrain. J'ai été très heureux lorsque j'ai appris qu'en 2018, le Cocoa Farming Program avait été également mis en place en République Dominicaine. Quel meilleur endroit pour en savoir plus sur le développement durable que dans un pays où j’ai vécu pendant plusieurs années ? J'ai contacté l'équipe chargée du développement durable chez Lindt & Sprüngli et j'ai été rapidement mis en contact avec notre partenaire local. Mes prochaines vacances étaient prévues.

Au milieu de la forêt, loin du tourisme de masse
Mon fils et moi avons voyagé cinq heures en voiture pour rencontrer José Efrain, représentant de notre partenaire Fuparoca/Rizek. Il avait organisé pour nous une journée sur le terrain.

À 7 heures du matin, nous avons dégusté un petit déjeuner typique des travailleurs dominicains, composé de mangues (purée de plantains), d'oignons et d'œufs au plat. Ensuite, nous sommes partis ensemble en jeep vers Cotui. Plus nous approchions de notre destination, plus notre voyage devenait chaotique. En chemin, nous avons pris des cultivateurs qui nous attendaient sur le bord de la route. Nous avons dû finir à pied, en passant devant des plants de café, de bananes et de cacao. C'était un monde à l'écart du tourisme de masse, au milieu de la forêt.

Après notre arrivée, nous avons pu participer à une formation pour les cultivateurs qui ont récemment rejoint le Lindt & Sprüngli Farming Program. La première partie de la formation a consisté à passer en revue ce qu'ils avaient déjà appris et à discuter de la manière dont ils s'y prenaient pour le mettre en place. L'un des problèmes auxquels les cultivateurs sont confrontés en République Dominicaine est l'âge de leurs cacaoyers. Ils sont souvent très âgés et, par conséquent, moins productifs. Pour y remédier, dans la seconde partie de la formation, les cultivateurs ont appris une méthode pour rajeunir leurs cacaoyers - un processus connu sous le nom de greffage. Cette technique permet d'améliorer les résultats de la récolte plus rapidement que la plantation de jeunes plants.

Le cacao issu d’une culture durable
Il était maintenant temps pour nous de quitter la formation et de visiter la plantation de cacao d'un cultivateur. Nous avons été chaleureusement accueillis par sa femme, et le cultivateur nous a fièrement montré ses cacaoyers en pleine croissance. Il a ouvert la peau épaisse d'une cabosse de cacao et nous a montré les 30 à 60 graines - ce que nous appelons des fèves de cacao - entourées d'une pulpe blanche. Il nous a fait goûter la pulpe délicieuse et sucrée.

Lindt & Sprüngli Farming Program_Sonya Albisser

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés dans une école. José Efrain nous a dit que cette école, qui est également soutenue par le Lindt & Sprüngli Farming Program, est très importante pour le village et les villages environnants. Lindt & Sprüngli fournit de l'aide sous forme de formations dans les domaines de la protection de l'environnement, de la santé et de la nutrition.

Il est très gratifiant de constater tout ce qui a été réalisé en un an seulement avec le Farming Program en République Dominicaine. Le rajeunissement des cacaoyers pour en améliorer la qualité et la productivité n'est qu'une partie des efforts de Lindt & Sprüngli dans ce domaine, qui bénéficient non seulement aux cultivateurs, à leurs familles, mais aussi à des communautés entières.

Je suis fier de pouvoir vendre du chocolat produit dans une logique de développement durable.

 

A propos de l'auteur

Sonya Albisser

travaille comme responsable de la boutique Lindt à Lucerne, en Suisse.