Rencontre avec un cultivateur Lindt & Sprüngli

Directrice générale, Lindt Cocoa Foundation, responsable des matières premières et du développement durable de Lindt & Sprüngli (International) AG
Par Dr Piera Waibel
 

Lors de ma dernière visite au Ghana, j'ai eu le plaisir de d'échanger avec de nombreux cultivateurs participant à notre Lindt & Sprüngli Farming Program. Au cours de ces interactions, j'ai observé un merveilleux sentiment d'appartenance de plus en plus fort que ces cultivateurs ont acquis grâce aux méthodes de formation participative de notre programme.

Au moins une fois par an, je me rends au Ghana pour voir par moi-même comment notre programme avec Source Trust progresse. Au cours de ces visites, je suis mise à jour des sur les activités de l'équipe de coordination sur le terrain, et nous discutons des opportunités d'amélioration et d'innovation de notre Programme. Cependant, la partie la plus importante de ces visites consiste à se rendre sur le terrain pour parler avec les familles des cultivateurs. Je veux apprendre directement des cultivateurs ce qu'ils pensent du programme, ce qu'ils aiment et où ils voient des possibilités de changement et d'amélioration.

Comme plus de 45 000 cultivateurs participent à notre programme, je ne peux généralement parler qu'à une petite partie d'entre eux. Cependant, cette fois-ci, l'équipe locale avait réservé un créneau horaire sur une station de radio locale, qui est souvent écoutée par les cultivateurs, et elle a organisé un " Durbar ", une cérémonie où les cultivateurs de différents villages se réunissent. J'ai ainsi pu toucher plus de cultivateurs que jamais auparavant. Ces rencontres en direct sont particulièrement bénéfiques car les cultivateurs ont la possibilité de soulever des questions et des préoccupations, ce qui contribue à l'amélioration de notre programme, et les cultivateurs peuvent voir ce qui est créé à partir des fèves qu'ils cultivent. Ils apprécient particulièrement de pouvoir goûter le résultat de leur travail, car j'apporte toujours une valise entière remplie de chocolat.

Village chiefs and farmers present at the Durbar
Village chiefs and farmers present at the Durbar


Il est toujours important pour moi de parler avec les cultivateurs, car je veux m'assurer qu'ils comprennent les principaux aspects de notre programme et qu'ils savent que nous sommes là pour eux. Notre programme les soutient dans les développements agricoles et communautaires, mais j'insiste toujours sur le fait qu'ils sont en fin de compte responsables de la promotion active du changement. Cela m'amène à mon prochain point : l'appropriation.

En phase avec notre engagement en faveur du développement durable, les cultivateurs ne doivent pas devenir dépendants de notre soutien. Nous veillons donc à attribuer de plus en plus de responsabilités aux communautés agricoles, afin de leur permettre de prendre en charge un plus grand nombre d'activités dans le cadre du programme. Les éléments de notre nouvelle formation sur la gestion intégrée de la fertilité des sols (Integrated Soil Fertility Management - IFSM), qui repose sur le principe de l'apprentissage participatif, de l'action et de la recherche (Participatory Learning Action approach and Research - PLAR), en sont un exemple. Les parcelles de démonstration, les écoles professionnelles pour les cultivateurs, les journées champêtres, les ateliers ruraux et l'élaboration de plans d'action communautaires favorisent tous un environnement qui encourage les cultivateurs à échanger leurs expériences, leurs meilleures pratiques et les leçons apprises. Lors de ma visite, il était encourageant de voir que les cultivateurs étaient désireux de participer aux sessions - et que les femmes étaient également très actives.

Farmers discussing the different soil types of their farms
Farmers discussing the different soil types of their farms


C'est ce sentiment d'appartenance qui me pousse à croire en un avenir meilleur pour les cultivateurs de cacao du Ghana, et je suis déjà impatient à l'idée d'en voir davantage lors de ma prochaine visite.

 

A propos de l'auteur

Dr Piera Waibel

Directrice générale, Lindt Cocoa Foundation, et responsable du développement durable, Lindt & Sprüngli (International) AG