Enfin de l'eau potable

Claudine Wernli
Par Claudine Wernli
 

“Snip” – le ruban aux couleurs du drapeau malgache est coupé et le système d'eau potable à pompe est officiellement inauguré. Une bonne dose de Suissitude est arrivée ce matin dans le village de Maevatanana. L'arrivée des représentants du Zoo de Zurich, de Chocolat Halba, de la Lindt Cocoa Foundation et de l'entreprise de construction Preisig AG a laissé les enfants particulièrement ébahis. 

Madagaskar - endlich Trinkwasser

Je suis habitué aux regards intrigués, car j'ai été le seul "Vazaha" - "étranger blanc" en malgache - ici au village jusqu'à présent. Pour ma thèse en géographie à l'Université de Berne, j'ai mené une étude de terrain dans laquelle j'ai essayé de déterminer à quoi pouvait ressembler l'accès à une eau potable. A Madagascar, deux tiers de la population des zones rurales vivent sans eau potable. Ils tirent leur eau de puits, de rivières ou d'étangs et les maladies causées par l'eau contaminée sont très répandues. 

À Maevatanana, dans le nord-ouest du pays, la quasi-totalité des 3 700 habitants produisent du cacao. C'est en partie grâce à eux qu'il existe un chocolat de si grande qualité en Suisse, car ils vendent une grande partie de leur cacao au fabricant de chocolat Lindt & Sprüngli. Helvetas a aidé la communauté à mettre en place une production durable de cacao - et a aussi soutenu le projet d'approvisionnement du village en eau potable dans le cadre du Lindt & Sprüngli Farming Program. Aujourd'hui, le rêve des habitants est devenu réalité.

Une dégustation très spéciale

Les invités sont accueillis par des danses, des chants, des colliers de fleurs et le Lamba - le vêtement traditionnel. Tout le monde est d'humeur festive. Après avoir parcouru le village et parlé avec ses habitants, le maire, le directeur régional responsable de l'eau potable et les autres personnes invitées adressent leurs remerciements aux habitants et aux invités. Plus tard, ils dégustent tous l'eau avec enthousiasme. 

Bien que les locaux reprennent rapidement leurs activités habituelles, beaucoup de choses ont changé dans le village. "Je suis très heureux d'avoir maintenant de l'eau courante et, surtout, de l'eau potable près de ma maison", dit Soanasy. Elle est l'une des premières à avoir été connectée au système. Les familles ont encore besoin d'être éduquées pour qu'elles comprennent toutes que le petit investissement qu'elles doivent faire elles-mêmes en vaut la peine pour pouvoir boire de l'eau saine.

Cette journée symbolise également l'engagement de la délégation suisse à Madagascar. Chacun s'implique à sa manière et les gens parlent et apprennent les uns des autres. Après la cérémonie, les représentants de Chocolat Halba et du Zoo de Zurich continuent à s'informer sur une production de cacao réussie dans la vallée de Sambirano, car ils veulent intégrer leurs découvertes dans leurs propres projets sur la côte Est. L'équipe d'Helvetas et les collaborateurs de Preisig AG se rendent plus loin dans la vallée de Sambirano pour voir le système d'eau potable qui y est prévu. Lors de la randonnée jusqu'au réservoir prévu, je contemple depuis les collines le paysage qui façonne la vie et le travail ici : pas de plantations, juste des coteaux fertiles où le café, la vanille, les bananes et surtout le cacao poussent et prospèrent côte à côte dans leur environnement naturel.

Madagaskar - endlich Trinkwasser


Comment ça marche

Les pompes solaires sont utilisées pour pomper l'eau des profondeurs dans un réservoir. Ce réservoir a la capacité d'approvisionner 5 000 habitants en eau potable. Seuls quelques foyers sont raccordés pour le moment, car des contrats sont nécessaires et donc l'ensemble de la procédure prend un certain temps. Le système d'eau conduit alors directement devant ou à côté de la maison ou dans la cour de plusieurs maisons qui utilisent alors le raccordement ensemble. La qualité de l'eau est constamment surveillée. Pour être raccordé au système, les utilisateurs paient un montant unique d'environ 75 CHF. Ensuite, ils paient par quantité consommée. 1m3 d'eau coûte 0,50 CHF. Une entreprise expérimentée, qui a déjà construit et entretenu des systèmes d'eau potable dans tout Madagascar, est responsable de l'entretien de la technologie.

 

A propos de l'auteur

Claudine Wernli

Etudiante à l'Université de Berne et stagiaire chez Helvetas à Madagascar